PARACULTURE

Entre cueillette et culture sauvage

La Paraculture est une pratique résiliente de culture-cueillette régénérative. Les ressources sauvages, natives et comestibles sont multipliées directement dans leur milieu naturel, sans domestication. Elles sont naturellement présentes et spontanées.

les Ronces, rubus fructicosus

l'Ortie royale, galeopsis tetrahit

la Réglisse des bois, polypodium vulgare

La Paraculture s'applique aussi bien aux plantes, aux champignons, au miel, aux insectes, aux bactéries, aux ferments ou à toute autre organisme sauvage.

Il existe + 6000 plantes comestibles en France, aux qualités nutritionnelles exceptionnelles. 98% des plantes qui nous entourent sont comestibles, médicinales ou usuelles.

Dans la forêt jardin, nous avons identifié plus de 200 ressources sauvages comestibles valorisables en paraculture : 32 variétés de fruits et baies sauvages, 72 légumes sauvages, 10 feuilles d'arbres comestibles, 49 aromates sauvages, 28 fleurs comestibles, 36 champignons gourmets et médicinaux, 3 céréales des bois, des édulcorants, du miel sauvage, des insectes comestibles, des joncs pour la vannerie ...

Cette sylviculture alternative pratiquée par les peuples des forêts préserve les ressources naturelles dans leur milieu tout en favorisant leur régénération spontanée, leur productivité et leur abondance, sans chercher à les domestiquer.

Cette agriculture vivrière diffère de l'agriculture de rente, importée par la colonisation. Aujourd'hui, la Paraculture disparaît au rythme de la déforestation et de l’industrialisation du Monde...

En agissant dans les forêts de nos pays, l'écho des forêts du monde sera plus facile à entendre. Cette expérience a pour but de réconcilier l’Agriculture avec le Sauvage, l'Humain avec le Vivant. La Nature est un patrimoine commun, à nous d'en prendre soin.

+ La Forêt vous parle ? Découvrez nos formations ...

LA PETITE HISTOIRE

Natacha Leroux, trek dans la jungle du Limon au Costa Rica lors de la certification en permaculture tropicale, Centre Punta Mona.

La Paraculture est un terme employé par l'ethnobotaniste Edmond Dounias, en 1996, lors de son étude sur la forêt-culture des ignames sauvages par les Pygmées Baka dans les écotones forêt-savane du Cameroun, en Afrique tropicale. On la retrouve aussi chez les peuples amérindiens, aborigènes et d'autres peuples de la planète, notamment en Asie et en Océanie.

"La paraculture est ainsi définie comme une manipulation sociale de la plante sauvage visant à en favoriser le renouvellement. La finalité n'est point d'en faire une plante cultivée, mais d'en rationaliser la production tout en la maintenant dans son environnement naturel." "Dans une forêt jeune, de 30 à 40 ans, un relevé sur 1 hectare démontre que la paraculture augmente fortement le nombre de pieds d'ignames spontanés comestibles " (ndlr de 112,5 pieds à 409 pieds en paraculture, soit une augmentation de 3,6 fois sa productivité)"."Un suivi sur plusieurs années de la production de cette parcelle a montré également une augmentation substantielle de la taille des tubercules des pieds d'ignames ayant bénéficié de la paraculture."


la paraculture de la racine d'igname chez les Bakas (article d'Edmond Dounias sur la tarrière à igname sauvage )

la paraculture de gland de chêne chez les Amérindiens (article "tending the wild" de M. Kat Anderson ; It will live forever de Bev Ortiz)

photos internet des Pygmées Baka utilisées à titre pédagogique

DEFINITION

Quelle différence entre la cueillette, la culture et la paraculture de plantes sauvages ?

LA CUEILLETTE

La Cueillette prélève la ressource dans son milieu naturel

La cueillette consiste à prélever la ressource comestible dans le milieu sauvage sans démarche de préservation, de multiplication ou de productivité. La cueillette et la chasse demandent à être réglementées afin d'assurer la pérennité de la ressource comestible (plante, champignons, miel, gibier...) et la dimension de partage collectif est difficile à appréhender.

LA PROTOCULTURE

La Plante sauvage est cultivée et domestiquée près de l'habitation.

La protoculture vise à domestiquer les plantes sauvages comestibles en les cultivant proche de l'habitation, les plantes sont prélevées dans le milieu naturel pour être replantées proches de la maison. A terme, on sélectionne les semences dans le but de domestiquer la variété, de s'approprier la semence. In fine, la plante se retrouve domestiquée en dehors de son milieu naturel. Cette culture est plutôt anthropocentrée : la plante s'adapte au milieu plus ou moins artificiel de l'homme. C'est la forme la plus commune de culture de plantes sauvages comestibles dans le monde.

LA PARACULTURE

La Paraculture est une cueillette qui préserve et multiplie la plante dans son milieu naturel, sans domestication.

La paraculture, encore appelée culture-cueillette ou cueillette régénérative, propose de multiplier les plantes directement là où elles poussent. Elle repose sur des connaissances naturalistes profondes des plantes consommées. Cette culture est écocentrée : l'homme cultive dans le milieu naturel de la plante, selon les conditions physiologiques et écologiques de la plante. La plante reste sauvage. Les peuples de cueilleurs-cultivateurs pratiquent ou ont pratiqué cette méthode de cueillette régénérative à travers le monde, de manière nomade ou sédentaire.











Culture sauvage de Ronces

LES RESSOURCES SAUVAGES COMESTIBLES A PERMAFORÊT

les informations sur le site sont données à titre indicatif, il est recommandé de s'assurer de la comestibilité des plantes, de la qualité du site de cueillette, de la sensibilité de votre organisme et d'être accompagné d'une personne habilitée. Toute plante comestible vivant en milieu pollué accumule potentiellement les composés chimiques toxiques. (*) pour des raisons éthiques et de protection écologique, nous ne consommons pas les animaux, ils sont cités à titre pédagogique.

FRUITS SAUVAGES

fruit à coque (10)

châtaigne

noix

noisette

gland de chêne

faine de hêtre

faine de charme

samare d'érable

samare de frêne

samare d'orme

pignon de pin sylvestre


fruit à pépins et noyaux (9)

pomme commune

pomme sylvestre

poire commune

poire sylvestre

nèfle des bois

prune myrobolan

prune sauvage

prunelle

merise


baie (13)

aubépine

baie de sureau noir

baie de sureau rouge (!)

sorbier des oiseleurs

viorne aubier

mahonia

églantier cynorrhodon

mûre

framboise

groseille maquereaux

groseille rouge

morelle noire

fraise des bois


AROMATES SAUVAGES

aromates sauvages et plantes médicinales (49)

germandrée scorodoine

clinopode des champs

clinopode des bois

origan

thym serpolet

bruyère callune

euphraise

épilobe en épi

épilobe des marais

épiaire des bois

géranium robert

achillée mille feuille

armoise

agripaume

plantain lancéolé

grand plantain

poivre d'eau

renouée persicaire

oseille

petite oseille

oseille sanguine

ail des vignes

ail des jardins

ail des ours

alliaire

onagre

reine des prés

benoîte urbaine (racine)

millepertuis perforé

millepertuis des marais

grande camomille

marguerite

tanaisie

verveine officinale

primevère officinale (racine)

lierre terrestre

calament népéta

menthe aquatique

menthe à feuille ronde

menthe sylvestre

lamier jaune

lamier pourpre

épiaire des bois

berce spondyle

bouillon blanc, molène

scariole

houblon

bourgeon de sapin

baies de genévrier

LÉGUMES SAUVAGES

feuilles d'arbres (10)

aubépine

charme

hêtre

orme

aulne

noisetier

frêne

bourgeons de sapin

érable

tilleul


légumes feuille (72)

ortie

mouron blanc

mâche

cresson des fontaines

barbarée commune

cardamine des bois

cardamine hirsute

dorine à feuilles opposées

laiteron maraîcher

laiteron épineux

salade scarole

lampsane

laitue scariole

laitue des murailles

laitue vireuse (!)

pissenlit

coquelicot

véronique beca bunga

grande oseille

petite oseille

oseille sanguine

mauve sylvestre

mauve musquée

guimauve

violette des bois

violette odorante

géranium robert

feuille de fraise des bois

alliaire

ail des ours

amarante réfléchie

chénopode

arroche

silène enflé

pourpier maraîcher

petite pimprenelle

alchémille

primevère acaule

primevère élevée

primevère officinale

plantain lancéolé

plantain moyen

grand plantain

berce spondyle

angélique

ronce

cirse commun

chardon des marais

chardon commun

carotte sauvage

benoîte urbaine

marguerite

tanaisie (!)

compagnon rouge et blanc

galéopsis tétrahit (ortie royale)

galeopsis des champs

gaillet gratteron

orpin blanc

orpin élevé

orpin reprise

sédum réfléchi

renouée liseron

renouée des buissons

renouée du japon

renouée aquatique

renouée bistorte

rumex à feuille obtuse

porcelle glabre

crosne de fougère aigle (!)

pétasite (en cours d'identification)

joubarbe des toits

salsifis

lunaire annuelle

galinsoga

campanule à feuille ronde


herbe (4)

paturin

mélique

millet

dactylis


racine (6)

carotte

pissenlit

panais

cerfeuil

angélique

salsifis

onagre


turion et crosne (5)

houblon

vigne

clématite vigne blanche ( ! préparation)

bryone ( ! préparation )

fougère aigle ( ! préparation )


rhizome (3)

polypode commun

hémérocalle

massette


bulbe (2)

ail des jardins

ail des vignes


graines (11)

liseron des buissons (liseron sarrasin )

mélique à une fleur (sorgho des bois)

millet des bois

berce spondyle (graines)

gaillet grateron

chardon

compagnon rouge et blanc

barbarée de printemps

coquelicot

ortie

pied de coq

renouée liseron


gousse (5)

vesce des haies

vesce cultivée

vesce des bois

lunaire annuelle

alliaire

CÉRÉALES SAUVAGES

Céréales des bois (3)

mélique à une fleur

millet des bois

pâturin


Céréales des prés (6)

fromental

avoine

dactylis

pâturin

panic pied de coq

brome

orge des rats


FLEURS SAUVAGES

fleur (22)

origan

thym serpolet

clinopode

carotte sauvage

pissenlit

achilée millefeuille

hémérocalle

mauve sylvestre

mauve musquée

pensée tricolore

pensée jaune

violette odorante

violette des bois

bouillon blanc

onagre

alliaire

millepertuis

lierre terrestre

lamier jaune

lamier pourpre

primevère acaule

primevère officinale

primevère élevée


fleur d'arbre (6)

robinier faux acacia

aubépine

cerisier

merisier

prunellier

tilleul


CONDIMENTS

sucre (5)

réglisse des bois, polypode commun

astragale réglisse

suc de salsifis

manne de frêne

miel


propolis (4)

peuplier

peuplier noir

millepertuis perforé

millepertuis des marais

résine de bourgeon de peuplier


sève (5)

bouleau

frêne

érable

noyer

charme


cambium et/ou écorce aromatique (7)

bouleau

frêne

noisetier

saule blanc

orme

sapin

pin


bourgeon (3)

frêne

sapin

genévrier


médicinal (4)

saule pleureur

frêne

bouleau

genévrier

CHAMPIGNONS SAUVAGES

gourmets saprophytes (22)

coulemelle

lépiote élevée

lépiote de Ricken

lépiote de Konrad

lépiote excoriée

pieds bleus

clitocybe nébuleux (!)

clitocybe fausse girolle

clitocybe géotrope

clitocybe inversé

pseudoclitocybe en coupe

vesse de loup géante

polypore en ombelle (maïtake)

polypore soufré

polypore géant

pholiote changeante

pleurote en forme d'huître

pleurote du chêne

pleurote du panicaut

polypore du mûrier

fistuline hépatique

armillaire couleur de miel

collybie à pied velouté (enokitake)

lentin du chêne (shiitake)

oreille des bois (champignon noir)

trémelle (gélifiant)

pézize oreille des bois

pézize coccinée

verpe


gourmets symbiotiques (9)

girolle

cèpe d'été

cèpe de Bordeaux

cèpe bronzé

bolets des bouleaux

bolet bai

xerocomus à chair jaune

amanite rougissante

russule charbonnière


médicinaux (7)

tramète versicolor

polypore du bouleau

polypore marginé

ganoderme luisant (reishi)

ganoderme plat

amadouvier

fomitopsis pinicola


lichens médicinaux (3)

Usnea sp.

Umbillicaria sp.

evernia prunastri


INSECTES *

insectes (5)

crickets

sauterelle

grillons

hanneton

pucerons verts

larves (1)

larve de Hanneton


GASTÉROPODES *

escargots de Bourgogne


AMPHIBIEN *

grenouille


REPTILE *

serpent