PARACULTURE

Entre cueillette et culture sauvage

La diversité et la santé sont dans le sauvage

La Paraculture est une pratique résiliente de culture-cueillette régénérative. Les ressources sauvages comestibles, indigènes ou naturalisées, sont multipliées directement dans leur milieu naturel, sans domestication. Elles sont naturellement présentes et spontanées. Les humains en favorisent l'abondance pour se nourrir à leur faim. Pour l'instant, notre autonomie alimentaire est variable selon les saisons et s'agrémente de glanage, de magasins bio et de producteurs locaux.

Dans les pays tempérés, la forêt offre des ressources généreuses, le tout est de pouvoir les récolter et les conserver. L'abondance étant là, le challenge réside donc plus dans la capacité à stocker des réserves en grande quantité et dans de bonnes conditions, à l'abri de l'humidité. La lactofermentation, le séchage et des greniers aménagés sont essentiels à une vie sédentaire dans le Morvan pendant les longs mois d'hiver froids et humides.

Voici ce dont nous pouvons déjà témoigner de notre cheminement, pour ces 3 premières années de vie dans les bois, combinées entre cueillette sauvage, producteurs locaux et magasins bio.

Lire la suite sur le blog .... article complet à consulter sur le blog : https://permaforet.blogspot.com/2018/09/premier-retour-dexperience-sur-la-vie.html

LA PETITE HISTOIRE

Natacha Leroux, trek dans la jungle du Limon au Costa Rica lors de la certification en permaculture tropicale, Centre Punta Mona.

La Paraculture est un terme employé par l'ethnobotaniste Edmond Dounias, en 1996, lors de son étude sur la forêt-culture des ignames sauvages par les Pygmées Baka dans les écotones forêt-savane du Cameroun, en Afrique tropicale. On la retrouve aussi chez les peuples amérindiens, aborigènes et d'autres peuples de la planète, notamment en Asie et en Océanie.

"La paraculture est ainsi définie comme une manipulation sociale de la plante sauvage visant à en favoriser le renouvellement. La finalité n'est point d'en faire une plante cultivée, mais d'en rationaliser la production tout en la maintenant dans son environnement naturel." "Dans une forêt jeune, de 30 à 40 ans, un relevé sur 1 hectare démontre que la paraculture augmente fortement le nombre de pieds d'ignames spontanés comestibles " (ndlr de 112,5 pieds à 409 pieds en paraculture, soit une augmentation de 3,6 fois sa productivité)"."Un suivi sur plusieurs années de la production de cette parcelle a montré également une augmentation substantielle de la taille des tubercules des pieds d'ignames ayant bénéficié de la paraculture."


la paraculture de la racine d'igname chez les Bakas (article d'Edmond Dounias sur la tarrière à igname sauvage )

la paraculture de gland de chêne chez les Amérindiens (article "tending the wild" de M. Kat Anderson ; It will live forever de Bev Ortiz)

photos internet des Pygmées Baka utilisées à titre pédagogique

DEFINITION

Quelle différence entre la cueillette, la culture et la paraculture de plantes sauvages ?

LA CUEILLETTE

La Cueillette prélève la ressource dans son milieu naturel

La cueillette consiste à prélever la ressource comestible dans le milieu sauvage sans démarche de préservation, de multiplication ou de productivité. La cueillette et la chasse demandent à être réglementées afin d'assurer la pérennité de la ressource comestible (plante, champignons, miel, gibier...) et la dimension de partage collectif est difficile à appréhender.

LA PROTOCULTURE

La Plante sauvage est cultivée et domestiquée près de l'habitation.

La protoculture vise à domestiquer les plantes sauvages comestibles en les cultivant proche de l'habitation, les plantes sont prélevées dans le milieu naturel pour être replantées proches de la maison. A terme, on sélectionne les semences dans le but de domestiquer la variété, de s'approprier la semence. In fine, la plante se retrouve domestiquée en dehors de son milieu naturel. Cette culture est plutôt anthropocentrée : la plante s'adapte au milieu plus ou moins artificiel de l'homme. C'est la forme la plus commune de culture de plantes sauvages comestibles dans le monde.

LA PARACULTURE

La Paraculture est une cueillette qui préserve et multiplie la plante dans son milieu naturel, sans domestication.

La paraculture, encore appelée culture-cueillette ou cueillette régénérative, propose de multiplier les plantes directement là où elles poussent. Elle repose sur des connaissances naturalistes profondes des plantes consommées. Cette culture est écocentrée : l'homme cultive dans le milieu naturel de la plante, selon les conditions physiologiques et écologiques de la plante. La plante reste sauvage. Les peuples de cueilleurs-cultivateurs pratiquent ou ont pratiqué cette méthode de cueillette régénérative à travers le monde, de manière nomade ou sédentaire.

La Paraculture s'applique aussi bien aux plantes, aux champignons, au miel, aux insectes, aux bactéries, aux ferments ou à toute autre organisme sauvage.

Il existe + 6000 plantes comestibles en France, aux qualités nutritionnelles exceptionnelles. 98% des plantes qui nous entourent sont comestibles, médicinales ou usuelles.

Dans la forêt jardin, nous avons identifié plus de 260 ressources sauvages comestibles valorisables en paraculture : 32 variétés de fruits et baies sauvages, 97 légumes sauvages, 10 feuilles d'arbres comestibles, 49 aromates sauvages, 28 fleurs comestibles, 36 champignons gourmets et médicinaux, 3 céréales des bois, des édulcorants, du miel sauvage, des insectes comestibles, des joncs pour la vannerie ...

Cette sylviculture alternative pratiquée par les peuples des forêts préserve les ressources naturelles dans leur milieu tout en favorisant leur régénération spontanée, leur productivité et leur abondance, sans chercher à les domestiquer.

Cette agriculture vivrière diffère de l'agriculture de rente, importée par la colonisation. Aujourd'hui, la Paraculture disparaît au rythme de la déforestation et de l’industrialisation du Monde...

En agissant dans les forêts de nos pays, l'écho des forêts du monde sera plus facile à entendre. Cette expérience a pour but de réconcilier l’Agriculture avec le Sauvage, l'Humain avec le Vivant. La Nature est un patrimoine commun, à nous d'en prendre soin.

+ La Forêt vous parle ? Découvrez nos formations ...











Culture sauvage de Ronces

260* RESSOURCES SAUVAGES COMESTIBLES A PERMAFORÊT

les informations sur le site sont données à titre indicatif, il est recommandé de s'assurer de la comestibilité des plantes, de la qualité du site de cueillette, de la sensibilité de votre organisme et d'être accompagné d'une personne habilitée. Certaines plantes, indiquées par le symbole (!), demandent une transformation avant consommation, la connaissance précise de sa cueillette, des toxines, de la quantité raisonnée ingérée et de la partie consommée. Toute plante comestible vivant en milieu pollué accumule potentiellement les composés chimiques toxiques. (*) pour des raisons éthiques et de protection écologique, nous ne consommons pas les animaux, ils sont cités à titre pédagogique.

* dernière actualisation : septembre 2018
FRUITS SAUVAGESfruit à coque (10)châtaignenoixnoisettegland de chênefaine de hêtrefaine de charmesamare d'érablesamare de frênesamare d'ormepignon de pin sylvestre
fruit à pépins et noyaux (9)pomme communepomme sylvestrepoire communepoire sylvestrenèfle des boisprune myrobolanprune sauvageprunellemerise
baie (14)aubépinebaie de sureau noirbaie de sureau rouge (!)sorbier des oiseleursviorne aubiermahoniaéglantier cynorrhodonmûreframboisegroseille maquereauxgroseille rougemorelle noire (!)morelle orange (!)fraise des bois
LÉGUMES SAUVAGESfeuilles d'arbres (10)aubépinecharmehêtreormeaulnenoisetierfrênebourgeons de sapinérabletilleul
légumes feuille (80)ortiemouron blancmâchecresson des fontainesbarbarée communecardamine des boiscardamine hirsutedorine à feuilles opposéeslaiteron maraîcherlaiteron des champslaiteron rudesalade scarolelampsanelaitue scariolelaitue des murailleslaitue vireuse (!)liondent faux-pissenlitliondent d'automnepissenlitpicride fausse épervièrecoquelicotvéronique beca bungagrande oseillepetite oseilleoseille sanguineoxalis strictemauve sylvestremauve musquéemauve de niceguimauveviolette des boisviolette odorantegéranium robertfeuille de fraise des boisalliaireail des oursamarante hybridechénopodearrochesilène enflépourpier maraîcherpetite pimprenellealchémilleprimevère acauleprimevère élevéeprimevère officinaleplantain lancéoléplantain moyengrand plantainberce spondyleangéliqueroncecirse communchardon des maraischardon communcarotte sauvagebenoîte urbainemargueritetanaisie (!)compagnon rouge et blancgaléopsis tétrahit (ortie royale)galeopsis des champsgaillet gratteronorpin blancorpin élevéorpin reprisesédum réfléchirenouée liseronrenouée des buissonsrenouée du japonrenouée aquatiquerenouée bistorterumex à feuille obtuseporcelle glabrecrosne de fougère aigle (!)pétasite (en cours d'identification)joubarbe des toitssalsifislunaire annuellegalinsogacampanule à feuille ronderadis ravenelletabouret des champs
herbes (4)paturinméliquemilletdactylis
racines (8)carottepissenlitpanaiscerfeuilangéliquesalsifisonagrehémérocalle
turions et crosnes (5)houblonvigneclématite vigne blanche ( ! préparation)bryone ( ! préparation )fougère aigle ( ! préparation )
rhizomes (3)polypode communhémérocallemassette
bulbes (2)ail des jardinsail des vignes
graines (11)liseron des buissons (liseron sarrasin )mélique à une fleur (sorgho des bois)millet des boisberce spondyle (graines)gaillet grateronchardoncompagnon rouge et blancbarbarée de printempscoquelicotortiepied de coqrenouée liseron
gousses (5)vesce des haiesvesce cultivéevesce des boislunaire annuellealliaire
AROMATES SAUVAGESaromates sauvages et plantes médicinales (49)germandrée scorodoineclinopode des champsclinopode des boisoriganthym serpoletbruyère calluneeuphraiseépilobe en épiépilobe des maraisépiaire des boisgéranium robertachillée mille feuillearmoiseagripaumeplantain lancéolégrand plantainpoivre d'eaurenouée persicaireoseillepetite oseilleoseille sanguineail des vignesail des jardinsail des oursalliaireonagrereine des présbenoîte urbaine (racine)millepertuis perforémillepertuis des maraisgrande camomillemargueritetanaisieverveine officinaleprimevère officinale (racine)lierre terrestrecalament népétamenthe aquatiquementhe à feuille rondementhe sylvestrelamier jaunelamier pourpreépiaire des boisberce spondylebouillon blanc, molènescariolehoublonbourgeon de sapinbaies de genévrier
CONDIMENTSédulcorants (6) réglisse des bois, polypode communastragale réglissesuc de salsifismanne de frênemielpucerons verts
propolis (4)peuplierpeuplier noirmillepertuis perforémillepertuis des maraisrésine de bourgeon de peuplier
sève (5)bouleaufrêneérablenoyercharme
cambium et/ou écorce aromatique (7)bouleaufrênenoisetiersaule blancormesapinpin
bourgeons (3)frênesapingenévrier
médicinal (4)saule pleureurfrênebouleaugenévrier
CÉRÉALES SAUVAGESCéréales des bois (3)mélique à une fleurmillet des boispâturin
Céréales des prés (6)fromentalavoinedactylispâturinpanic pied de coqbromeorge des rats
FLEURS SAUVAGESfleur (22)origanthym serpoletclinopodecarotte sauvagepissenlitachilée millefeuillehémérocallemauve sylvestremauve musquéepensée tricolorepensée jauneviolette odoranteviolette des boisbouillon blanconagrealliairemillepertuislierre terrestrelamier jaunelamier pourpreprimevère acauleprimevère officinaleprimevère élevée
fleur d'arbre (6)robinier faux acaciaaubépinecerisiermerisierprunelliertilleul
CHAMPIGNONS SAUVAGESgourmets saprophytes (22)coulemellelépiote élevéelépiote de Rickenlépiote de Konradlépiote excoriéepieds bleusclitocybe nébuleux (!)clitocybe fausse girolleclitocybe géotropeclitocybe inversépseudoclitocybe en coupevesse de loup géantepolypore en ombelle polypore en touffe (maïtake)polypore soufrépolypore géantpholiote changeantepleurote en forme d'huîtrepleurote du chênepolypore du mûrierfistuline hépatiquearmillaire couleur de mielcollybie à pied velouté (enokitake)lentin du chêne (shiitake)oreille des bois (champignon noir)trémelle (gélifiant)pézize oreille des boispézize coccinéeverpe
gourmets symbiotiques (9)girollecèpe d'étécèpe de Bordeauxcèpe bronzébolets des bouleauxbolet baixerocomus à chair jauneamanite rougissanterussule charbonnière
médicinaux (7)tramète versicolorpolypore du bouleaupolypore marginéganoderme luisantganoderme platamadouvierfomitopsis pinicola
LICHENS COMESTIBLES ET MÉDICINAUXlichens comestibles (3) (!)les lichens gris-vert-clairs sont en général comestibles après préparation à la cendre à plusieurs eaux pour diminuer la concentration en acide usnique, puis cuits. aucun lichen ne doit être récoltés en milieu urbain (bio-accumulateurs de métaux lourds et radioactivité), seul un site naturel préservé, à la qualité de l'air supérieure, de préférence en altitude en montagne et en forêt, se prête à la cueillette-consommation de lichens, de manière occasionnelle, condimentaire ou médicinale.Usnea sp. (!)Umbillicaria sp. (!)evernia prunastri (!)
INSECTES *insectes (5)cricketssauterellegrillonshannetonpucerons verts
larves (1)larve de Hanneton
GASTÉROPODES *escargots de Bourgogne
AMPHIBIEN *grenouille
REPTILE *serpent