PERMACULTURE

Une forêt-jardin dans le Morvan




PLANTES SAUVAGES        AROMATES        FRUITS        CHAMPIGNONS        RUCHES


La forêt jardin en ce moment ...

PERMAFORÊT

<< Biodiversité, Naturalité et Humanité. >>
















 


L'Association Permaforêt oeuvre à la recherche et l'expérimentation en agroforesterie en milieu tempéré, dans un but non lucratif ;

les missions principales sont :
  • La préservation et l'étude des milieux naturels forestiers
  • La création d'une forêt jardin permacole, de vergers conservatoires et de ruchers de biodiversité.
  • La ré-introduction d'espèces cultivées dans un milieu naturel forestier, notamment les fruitiers et les abeilles.
                • L' expérimentation de la Paraculture en milieu tempéré de plantes sauvages comestibles, aromatiques et médicinales, de fruitiers forestiers, de champignons forestiers et d'abeilles noires du Morvan.
  • La sensibilisation à l'écologie et le partage des connaissances
  • La création d'un centre de recherche et de formation en forêt

L'Association assure toutes activités liées à la vie du site 

sous la forme de formations, de conférences et de journées porte ouverte. Les activités financent la plantation 

de la forêt jardin et les projets de recherche + découvrir Permaforêt.



Merci pour votre soutien !
Natacha et Alexandre, co-fondateurs de l'Association Permaforêt.




PARACULTURE

<< Cultiver les plantes sauvages dans leur milieu >>


AGROFORESTERIE

<< S'inspirer des biotopes sauvages pour créer des écosystèmes comestibles >>

POTAGER FORESTIER

La culture de légumes en forêt est un projet expérimental. Les légumes sont plantés dans les landes, les friches, les clairières, les pentes en érosion, les arènes granitiques et entre les arbres fruitiers lorsqu'ils sont jeunes. 

Les légumes sont plantés avec des plantes fixatrices d'azote sauvages comme les vesces, les trèfles et les luzernes. Et cultivés avec des champignons sauvages provenant du site.

Le design écocentré est basé sur l'observation des biotopes des légumes sauvages dans les prairies en friche et les clairières forestières. Les relevés phytosociologiques offrent des indications pour régénérer la biodiversité des milieux naturels des légumes. 

L'étude explore les associations spontanées des plantes sauvages dans la nature. L'expérience consiste à observer le comportement des légumes des variétés domestiques réintroduits dans un milieu naturel correspondant à leur biotope sauvage et leurs interactions avec les espèces sauvages.




VERGER FORESTIER



La culture de fruitiers en forêt est un projet expérimental. Les fruitiers sont plantés dans les haies, les îlots et les lisières forestières. Ils sont plantés parmi les essences forestières pour expérimenter les ponts mycorhiziens (mycosociologie).

Les fruitiers sont associés avec des plantes fixatrices d'azote comme les genêts, les chalefs, les aulnes et les robiniers. Et cultivés avec des champignons sauvages provenant du site.

Le design écocentré est basé sur l'observation des biotopes des fruitiers sauvages dans les haies forestières et les fruticées. Les relevés phytosociologiques offrent des indications pour régénérer la biodiversité des milieux naturels des arbres fruitiers.

L'étude explore les associations spontanées de plantes sauvages dans la nature. L'expérience consiste à observer le comportement des arbres fruitiers des variétés domestiques réintroduits dans un milieu naturel correspondant à leur biotope sauvage et leurs interactions avec les espèces sauvages.





MYCORUCHES


Le rucher de biodiversité est un projet expérimental pour favoriser l'accueil spontané d'abeilles sauvages et étudier leur comportement (apidologie).

Les ruches troncs sont installées dans les clairières, les lisières, les landes et les arènes granitiques, pour valoriser leur rôle écologique dans une forêt-jardin : la pollinisation.

L'étude explore la relation entre les hyménoptères, les insectes xylophages et les champignons. Les troncs creux sont naturellement pré-digérés par des champignons et des insectes. Un prototype de mycoruche est en cours.

Le design apicentré est basé sur l'observation du biotope des abeilles sauvages dans des troncs creux et les anfractuosités rocheuses.

L'étude explore la biodiversité du milieu et la phénologie des ressources collectées par les abeilles ( nectar, pollen, propolis, baume, cire, sève, enzymes fongiques et lichéniques). avec le souhait de recomposer un écosystème apicole naturel dans les forêt-jardins.