Les Cueillettes

du solstice d'hiver - au solstice d'été

2020

Mâche, Cardamine, Dactylis, Ail, Benoîte, Noisetier

mâche sauvage sur les murs végétaux verticaux et les roches
En ce moment,
Les chatons de noisetiers s'ouvrent. On trempe les chatons dans du chocolat blanc ou au praliné pour faire des confiseries d'hiver. C'est un peu tôt et il fait vraiment très doux...trop doux pour la saison ?
Le matin, c'est jus d'herbes, dactyilis, glycérie flottante, pâturin, ils apportent de l'oxygène, de la chlorophylle, des minéraux, des protéines, des acides gras, du carotène.
Les premières salades d'hiver se composent de mâche, cardamine hirsute, feuille de violette ou de jeunes rosettes de pissenlit.
On prépare un tartare ail et fines herbes avec l'ail des vignes, l'alliaire et la petite pimprenelle.
Les collybies à pied velouté poussent près de la mare et des cours d'eau sur les bois moisis de saule. On met "les agarics des soupes"dans les bouillons de benoîte, lunaire, géranium robert et autres...
Les tisanes médicinales se font avec des feuilles de lierre, des racines de benoîte, de l'écorce de saule, des racines d'ortie.
L'autour des palombes chasse régulièrement cet hiver et deux cocottes sont mortes, la maman Feuille en novembre et la jeune javanaise dorée en janvier, toutes deux avant un épisode de gelée. Piouette pond des oeufs presque tous les jours depuis début janvier, ce qui a engendré la bataille des chefs.
Le clan des cocottes forestières a changé de chef, le grand chef blanc laisse la place à grand coco noir et dans le trio Pékin/Brahma, c'est maintenant Coco Cendre le chef, aux côtés de Pioupette la Brahma grise, le grand chef Coco Charbon a été destitué, après 2 années.
les cocottes forestières grattent sur les rochers et mangent les chatons de noisetier
ail des vignes et touffe de dactylis
mâche et cardamine hirsute sur agrégats rocheux
chatons de noisetier