Les Cueillettes

du solstice d'hiver 2019 - au solstice d'été

2020

Camomille, Millepertuis, Origan, Achilée, Onagre

huile de massage de grande Camomille

Fleurs d'été


Les Châtaigniers sont en fleur et toute la forêt embaume le pollen de châtaignier, enivrant jusque dans la maison pendant les nuits chaudes. Le lendemain de l'été, j'ai assisté à un essaimage d'une colonie d'abeilles dans une cheminée du village. Les premières fortes chaleurs se font sentir et les orages arrivent.
Au potager, les pommes de terre, les poireaux, les fenouils, les céleris, les camomilles, les carottes et les chicorées sont en fleurs. Les blés anciens mûrissent et commencent à sécher.
Toute cette année, j'ai été inspirée par les fleurs : au printemps, confitures de fleurs, puis limonade de fleurs et maintenant huiles de fleurs.
Préparation d'huiles de massage de camomille, millepertuis, origan, achilée, germandrée, carotte.huile solaire pour les journées d'hiver ( photosensibilisantes ).

Rose, Coquelicot, PIVOINE, Géranium, Ronce

limonade de fleurs des pluies : sureau, églantier, bourgeons de sapin, graines vertes de berce, rose, géranium robert
maison rosier, pavot, cerisier
limonade rose, sureau, bourgeons de sapin, robinier, graines vertes de berce, géranium robert.
pavot coquelicot

Brume, Sureau, Robinier, Églantier

En ce moment dans la forêt jardin....

limonade de fleurs des pluies : sureau, églantier, bourgeons de sapin, graines vertes de berce,
cueillette de fleurs de Sureau et de fleurs de Robinier faux acacia
cueillette de fleurs de robinier faux acacia
brume sur le massif nord d'Uchon
tataki zomé, empreinte végétale par percussion
graines vertes de berce spondyle, aromatique
néflier en fleur et abeille

Orchis, Berce, Tilleul, Sapin, Ravenelle

Bourgeons de Sapin, feuille de Tilleul, fleur d'Orchis, graines vertes de Berce spondyle

En ce moment dans la forêt jardin....

sous bois d'orchis
feuille de tilleul des bois pour salade et tisane
fleur d'érable
ravenelle, le radis sauvage
graines vertes de berce spondyle, aromatique
bourgeons de sapin pour salade, tisanes, sirop, confiture

Fleurs, confitures, pissenlit, lilas, aubépine

En ce moment, c'est le temps des floraisons de printemps.

Côté cuisine, on prépare des confitures de fleurs.

Les fleurs comestibles : fleurs de pissenlit, pâquerettes, calendula, lilas, pétales de tulipes, orchis

fleur de pissenlit et une araignée crabe jaune camouflée
bouquet de fleurs de pissenlit, fleur comestible.
pétales de tulipes comestibles crus
bouquet de tulipes, pissenlit, calendula, genêt.
fleur de cognassier
bouquet de lilas
fleurs de lilas comestibles
fleurs de lilas comestibles
confiture de fleurs de lilas, citron
fleurs d'orchis, toutes les orchidées sont comestibles, les espèces sauvages sont protégées

Alliaire, Sève

En ce moment dans la forêt jardin ...


La forêt jardin frissonne et se réchauffe entre vents froids du nord-est et journées ensoleillées, avec des alternances de gel ou de neige.
Les Brassicacées d'hiver sont en fleur : Wasabi, Alliaire, Lunaire, Bourse à pasteur, Cardamine hirsute. Le Cresson des fontaines est peu présent cette année à cause de la sécheresse l'année dernière, c'est la Glycérie flottante qui tapisse la mare.
La Glycérie flottante est la manne de Pologne, un des premiers "riz sauvage" dans les contrées marécageuses d'Europe de l'est avec la Zizanie en Méditerranée. Nous allons essayons de la récolter cet été.
Le sous bois se pare d'Alliaire en fleurs ; on cueille les têtes fleuries à la jeune tige croquante et des feuilles ; on les mange en salade ou avec des pommes de terre.
Cette année, j'explore encore les tubercules sauvages comme l'Hémérocalle, les Orchis et les Arums (!). Les Arums sont toxiques crus et demandent une cuisson à plusieurs eaux à laquelle je vais m'essayer cette année ; leur cueillette se fait en avril à la sortie des Verpes. Pour les Orchis, elles sont naturellement abondantes dans le sous bois, et nous essayons de les paracultivées depuis l'année dernière et les multiplier dans le potager forestier ; leur cueillette se fait en fin de saison.
Les clairières tapissées de petite Pervenche fleurit d'étoiles violettes pendant que les Jonquilles fanent.
À la lune montante, on va récolter les sèves de frêne, bouleau, érable.
Les poussins grandissent et apprennent à fuir lors des attaques de renards, autour des palombes et chats sauvages.
alliaire, notre moutarde des sous bois au goût d'ail
lunaire annuelle en fleur, notre wasabi des rochers, les feuilles sont douces, les racines et les capsules vertes sont piquantes comme le wasabi, de la même famille.
wasabi en fleur dans le lit de la source
tubercule d'hémérocalle, comestible crue ou cuite
les poussins avec leur maman et les deux coqs alpha et beta

Coq, prunelliers, pissenlit, ortie, chicorée

alex prépare un jeune coq pour notre autonomie en viande et pour l'équilibre du clan des poules , salade chicorée du jardin et bouquet de lamier pourpre et jacinthe.
cocotte cnedrée et ses 9 poussins
potager d'hiver, chicorée poireaux ortie pissenlit lunaire
pissenlit
wasabi en fleur
En ce moment dans la forêt-jardin ...
Nous vivons en autarcie depuis le confinement mondial. Les 5 années nous ont permis de passer du jour au lendemain sans pénurie. Nous avons fait quelques réserves d'aliments de base que nous ne produisons pas comme le riz, couscous, farine, sucre, huile, sel, chocolat et papier toilettes par soucis de confort alimentaire. La gestion des déchets est opérationnelle ainsi que l'eau.
Cette année, tous les arbres fruitiers font quelques fleurs, ce qui pourrait garantir selon gelée, grêle et sécheresse, une récolte de fruits. Une amie m'a dit un jour "1 fruit sur une centaine d'arbres, ça fait une centaine de fruits". Cette assurance que nous avons pris de planter plus de 300 arbres fruitiers de variétés différentes les premières années nous garantie une autonome en fruits dès les premières floraisons, c'est la même technique que la cueillette à la feuille sur plusieurs salades, ou le pot de miel par ruche, tout ne repose pas sur la pression d'un seul mais sur la répartition et la diversité.
Pour la viande, les Cocottes forestières sont maintenant semi sauvages, et le nombre de coqs est suffisant pour faire un prélèvement d'un coq par mois à partir de le la naissance de la nouvelle génération et la fin de la période de chasse des préadateurs. Cet hiver, l'Autour des palombes et le Renard ont prélevé 2 coqs et 2 poules. Cocotte Cendrée s'occupe actuellement de sa couvée de printemps de 9 poussins. Nous cuisinons le premier coq avec les légumes d'hiver, le foie et le gésier sont cuisinés également. Les plumes sont gardées pour faire des coussins et des parures, le sang est dilué au potager, les intestins, la tête et les pattes sont enterrées solennellement dans le cimetière à cocottes.
Au potager, c'est la première année que le cycle de récolte est complet. Nous cueillons en ce moment, pissenlit, ortie, chicorée tous les jours. La terra preta est en formation.et je sème les patates fertiles.
À la source, les wasabi sont en fleur, on espère les premières graines pour un semis spontané le long de a source.
Au verger, je taille pour la deuxième fois les haies de prunelliers pour dégager les fruitiers et les arbres compagnons, créer de la biomasse et de biodiversité. On ouvre un peu plus à la lumière pour la floraison.
Les abeilles sont dans les prunelliers.
En forêt, la coupe de bois de chauffage se fait sur les charpentières mortes et les chêne en têtard.
ruche tronc
prunelliers en fleur
pruniers en fleur
coupe de bois des chênes en tétard

Violette, Cardamine hirsute, Mâche, Lamier, Rumex

salade mâche sauvage, cardamine hirsute, lamier pourpre

Le temps des Jonquilles...


Le Printemps éclot entre tempête et grand soleil ; les premières fleurs des sous bois s'épanouissent, dont les fameuses violettes odorantes comestibles. Les saules femelles éclosent et les abeilles charpentières sortent les jours de beaux temps.
La table est dors et déjà abondante de cueillette : violette fleurs et feuilles, mâche, cardamine hirsute, lamier pourpre, pissenlit, silène, ortie, cirse, rumex, trémelle jaune. Des bouquets de jonquilles et de branches de pin balayées par les vents ornent la table. Les salades de pissenlit, de mâche-cardamine-lamier, les soupes d'ortie-violette-silène-lamier et les jus de cirse ou ortie sont revigorants. Pour les tisanes médicinales, feuille de lierre, racine d'ortie, écorce de saule, racine de pissenlit, bourgeons de peuplier.
La Paraculture dans les arènes commence à porter ses fruits : cardamine, violette, mâche, salade sauvage sont de plus en plus abondantes.
Les Cocottes forestières couvent leur première portée du printemps dans le pondoir ou sous les rochers.

Rendez-vous avec la Rumex...

Cette année, je découvre pleinement les potentiels de la Rumex. Cette plante abondante et très amère aiguise ma curiosité depuis longtemps et je me suis mise en tête de découvrir ses secrets depuis deux ans.
D'abord feuille de table, comme une assiette, je me suis mise en tête de trouver un moyen de la manger. Il fallut attendre l'année dernière pour la rencontre, la vraie, celle qui vous inspire, à l'improviste de la saison, où on ne sait trop qui attire qui...
L'année dernière, elle commença à me livrer sa période de cueillette, février- mars, à la fin de l'hiver. Entre deux gelées, pluie et éclaircies, un gel hydratant et cicatrisant se développe autour et à la base des jeunes pousses. Puis, avec les feuilles on peut faire des chips à l'huile bouillante avec du sel et du curcuma.
Cette année, le rendez-vous de février/mars bien en tête, elle me dévoile plus précisément et plus largement de possibles préparations : gel, jeunes turions en asperge, première feuille verte hachée trempée, blanchie puis cuisinée sautée au wok à la vietnamienne, jeune tige acidulée comme la rhubarbe de cette première feuille verte, feuilles d'hiver en mulch pour remercier la plante, nourrir le sol, compenser l'énergie récoltée et favoriser sa repousse. Pour mon anniversaire cette année, je me lance dans une tarte rumex violette...
Et me voilà dans les préparations sucré salé avec la Rumex, enfin dignement dégustée à table, sans amertume.
C'est parti pour la Paraculture de la Rumex à feuilles obtuses, un légume tempéré abondant, quand on découvre enfin quand et comment la consommer.
violette dans les arènes et les rochers
fleurs de violette odorante
biotope cardamine hirsute, mâche, lamier pourpre, pâturin
couvée d'oeufs de poules forestières

bientôt

photo jonquille sauvage
rumex de février mars, turions, tige de la 1ère feuille verte, 1ère feuille verte en légume sauvage
rosettes de pissenlit et cirse
premières feuilles d'ortie silène
table de cueillette de mars

bientôt

photo trémelle jaune, le beurre de sorcière

Mâche, Cardamine, Dactylis, Ail, Benoîte, Noisetier

mâche sauvage sur les murs végétaux verticaux et les roches
En ce moment,
Les chatons de noisetiers s'ouvrent. On trempe les chatons dans du chocolat blanc ou au praliné pour faire des confiseries d'hiver. C'est un peu tôt et il fait vraiment très doux...trop doux pour la saison ?
Le matin, c'est jus d'herbes, dactyilis, glycérie flottante, pâturin, ils apportent de l'oxygène, de la chlorophylle, des minéraux, des protéines, des acides gras, du carotène.
Les premières salades d'hiver se composent de mâche, cardamine hirsute, feuille de violette ou de jeunes rosettes de pissenlit.
On prépare un tartare ail et fines herbes avec l'ail des vignes, l'alliaire et la petite pimprenelle.
Les collybies à pied velouté poussent près de la mare et des cours d'eau sur les bois moisis de saule. On met "les agarics des soupes"dans les bouillons de benoîte, lunaire, géranium robert et autres...
Les tisanes médicinales se font avec des feuilles de lierre, des racines de benoîte, de l'écorce de saule, des racines d'ortie.
L'autour des palombes chasse régulièrement cet hiver et deux cocottes sont mortes, la maman Feuille en novembre et la jeune javanaise dorée en janvier, toutes deux avant un épisode de gelée. Piouette pond des oeufs presque tous les jours depuis début janvier, ce qui a engendré la bataille des chefs.
Le clan des cocottes forestières a changé de chef, le grand chef blanc laisse la place à grand coco noir et dans le trio Pékin/Brahma, c'est maintenant Coco Cendre le chef, aux côtés de Pioupette la Brahma grise, le grand chef Coco Charbon a été destitué, après 2 années.
les cocottes forestières grattent sur les rochers et mangent les chatons de noisetier
ail des vignes et touffe de dactylis
mâche et cardamine hirsute sur agrégats rocheux
chatons de noisetier