Les Cueillettes de l'été 2021

Billet d'Été 1

corridor vouté en tube sous les arches des pruniers

Les prémices du jardin forêt

article en cours de rédaction...







+195 variétés comestibles et médicinales

218 espèces, 196 comestibles ou médicinales (90%) et 22 espèces sensibles ou toxiques (10% - dont 4 mortelles (2%))

découvrez l'Inventaire botanique

dispersion des graines de pavot somnifère et récolte des graines d'œillette
cueillette de fleurs, gousses et graines vertes de gesse
noisettes pourpres en formation
collecte de feuilles d'iris pour papier technique papyrus
prototype four à cendre
transformation de ruche traditionnelle en ruche sauvage selon les observations
cocottes sous les cerisiers aigres
les moutons dans les herbes hautes font les chemins du jardin forestier
pavot coquelicot
tige de bambou
pavot somnifère
levure de sève de bouleau
fleurs de liseron
graines d'avoine dorée
fleurs de millepertuis

Billet d'Été 2

Juin

La formation Paraculture a eu lieu avec 18 participants cette année. Tous ont joué le jeu de manger sauvage à partir de cueillette sauvage sur le terrain, chaque jour donnant lieu à une créativité culinaire de plus en plus fine et délicieuse. Merci au Tilleul pour sa générosité.

Entre promenade en forêt, cheminement parmi les fleurs sauvages, théorie en phytosociologie, pluie et orage, ateliers de mise en pratique de paraculture autour de la myrtille, de la carotte et d'un site en forêt, les dynamiques forêt jardin et jardin forêt, la valorisation des composts, toilettes sèches et feu, tambouilles de sol, soirées autour du feu de bois, tisane méditative, respiration, reliance, chant, musique, parole libre, partage, rythme organique... Après un moment d'adaptation, une prise d'initiative collective a permis de créer une osmose de groupe surprenante et fertile. Merci à toutes et tous pour ce beau moment de partage.

Billet d'Été 3

Juillet

Été doux et pluvieux, océanique autour de 20°. Une année à Girolles ? je vais prospecter...

Sur le terrain, je continue le relevé de biodiversité et collecte quelques échantillons. Le terrain est aujourd'hui complètement recouvert d'une végétation d'herbacées de plus d'1m de haut. Les rejets, réitérations, germinations de fruitiers et ronces apparaissent dans les pailles des graminées couchées, en bordure des haies et des fruitiers existants. Chêne, Aubépine et Ronce germent dans les bordures des ligneux. Ça me fait plaisir de retrouver les instincts de la forêt qui reviennent doucement...

Côté potager, place belle au liseron des champs, coquelicot, fromental, vergerette ... qui protègent le sol mis à nu, brûlé et compacté par une tonte excessive. La vie revient vite... le plantain lancéolé et le trèfle blanc succède déjà aux plantes couvre sol.

C'est l'année des petits fruits après les gelées : fraises, cassis, groseilles, framboises, ronces, raisins, noisettes sont foisonnants cette année. Il y a des chances pour que la saison de fin d'été soit propice aux vins et vinaigres. Tous les autres Rosacées et fruits à coques ont gelé en avril. Les arbres profitent de cet été pluvieux pour développer leur port végétatif, feuillage et racines. Fleurissent en ce moment les châtaigniers en forêt.

Je commence les premières préparations : récolte de céréales sauvages pour réaliser le levain sauvage pour le pain de seigle, d'orge ou d'avoine, macération huileuse solaire de fleurs de millepertuis, séchage de tête de pavot et de pétales.

J'accueille pendant l'été trois moutons qui vont participer à dessiner et fertiliser les chemins organiques du terrain réensauvagé. J'ai beaucoup appris des chevreuils et d'un clan de moutons libres dans le massif d'Uchon et le rôle des animaux grégaires dans l'écosystème d'une forêt jardin. Dans les Jardins de Janus clos de murs, il est utile d'inviter ponctuellement un troupeau... d'humains et d'ovidés, pour refaire vivre cette biocénose...

Billet d'Été 4

En ce moment ...

Après des semaines de pluie et de températures nordiques, autour 12°-15°, l'Été chaud arrive en fin de saison... tout juste à temps pour une pollinisation des légumes d'été ? avec automne ensoleillé et doux, ça serait possible... sinon tant pis.

Ce sera une année feuille... les arbres ont développé leur croissance et fait des réserves, ils ont reporter l'énergie de la fructification dans le développement foliaire et racinaire, les noyers ont pris 50 à 70 cm de croissance tige.

Cette année est aussi ressourçante pour les espèces endémiques d'ombre et de fraîcheur : noisetier, genévrier, myrtille, framboisier, viorne, bouleau, tilleul, sureau, aulne, poivre d'eau, rhubarbe...

Les récoltes de petits fruits est généreuse : groseilles, cassis, framboise, sureau, et bientôt mûres, et bien plus tard églantier. Quelques noyers abrités sont couverts de noix. La pluie, le vent régulier et le soleil gorgent les fruits à coque et les espèces tardives ; la récolte de noisette, noix, glands promet d'être abondante. Le figuier vert du Portugal se couvre d'une myriade de petites figues vertes promises pour novembre.

Quelques fruits de prunus glanés ci et là, une goutée de saveur mielleuse, quelques boules pruineuses au bout des branches sud ou cachées sous le feuillage des branches basses...

Avec la vague de chaleur, une poussée de champignon d'été sortent sous le feuillage et entre les mousses : russule, girolle, chanterelle, cèpe d'été.

La promenade au bord des étang et des bois mousseux sont mes lieux d'exploration et de ressourcement...

Iris, Massette, Laîche et Luzule m'incite à prendre contact avec ces fibres, à développer mon agilité et à expérimenter le tressage et le papier. C'est un contact doux, délicat et primal à la fois, j'aime beaucoup la sensualité de la matière végétale. Et les soies de chardon volent dans l'air chaud et se récolte pour réchauffer l'hiver de douceur ...

En ce moment je cueille armoise, plantain lancéolé, menthe, courgette, rhubarbe, poivre d'eau, russule verte, girolle, chanterelle en tube, oeuf, haricot vert, baies de sureau noir, fleurs d'hibiscus, bruyère, feuilles de shiso, myrtille, vigne, figuier, tilleul... ce serait aussi la période de récolte des sauterelles vertes et crickets, mais je préfère les contempler, ou de pigeons, mais je ne chasse pas.

Les moutons habitent de mieux en mieux le lieu et se font une idée entière du terrain, des espèces champêtres et arbustives... changent de cabanes et commencent à dormir dehors.

Côté jardin, les derniers jours de pluie, chauds et humides, j'ai repiqué des marcottes de figuier et replanter le shiso vert en pleine terre.