Uchon, site historique de la phytosociologie en France.






Patrimoine rural et écologique

Uchon a inspiré le botaniste Emile Château, qui initia la phytosociologie en France dès le début du 20ème siècle, et le peintre impressionniste et fauviste Louis Charlot, surnommé le Paul Cézanne du Morvan. 

Permaforêt participe aussi à faire vivre un patrimoine culturel local et à préserver la biodiversité du Morvan. 

Le projet comprend la préservation du massif forestier sauvage d'Uchon, la création d'un verger conservatoire de fruitiers sauvages, un jardin botanique de fougères, de mousses et de lichens et un rucher tronc d'abeilles sauvages du Morvan.





Botanique
Uchon, est une petite commune d'une centaine d'habitants en Bourgogne. La commune d'Uchon fait partie du Parc Naturel Régional du Morvan. Le Massif d'Uchon est classé en zone naturelle d'intérêt écologique, floristique et faunistique. C'est un site d'écotourisme atypique en France surnommé "la perle du Morvan". 

Les collines culminent à 650 m d'altitude sur un plateau d'éboulis rocheux granitiques. La végétation réunit des espèces champêtres, forestières, montagnardes, des landes, des tourbières, des sources et des ravins, et surtout des rochers granitiques. Le lézard vert, la salamandre terrestre, l'alouette lulu, la callune et le genêt à balais sont des espèces endémiques. 

La biodiversité d'Uchon et du Morvan a inspiré le botaniste Emile Château (1866 - 1952), l'initiateur de la phytosociologie en France. Ses travaux de recherches sur les associations végétales et animales, notamment en lien avec le sol, vont donner naissance à la phytosocicologie en France. 

Emile Château écrivait déjà en 1927: "Les observations à faire, nombreuses et variées, montreront les analogies enter la Société végétale et les Sociétés animale et humaine. J'engage les jeunes amateurs à se lancer dans cette voie où ils trouveront plus de jouissances intellectuelles que dans la pulvérisation des espèces." L'herbier Château et ses travaux sont exposés au Museum d'Histoire naturelle d'Autun. La ville de Châlon-sur-Saône réalise à partir de 1953 un jardin géobotanique selon son concept "La plante dans son milieu".

l'inventaire forestier d'uchon et d'autun par l'ICN

Peinture
Le peintre Louis Charlot (1878 - 1951) a également construit son atelier d'artiste à Uchon. Sa peinture impressionniste et fauviste a mis en couleur Uchon et le Morvan. Dès 1900, Charlot a la révélation des impressionnistes à l’Exposition universelle de Paris ; Camille Pissarro, mais surtout Paul Cézanne marquent définitivement sa mémoire. Il parcourt la campagne parisienne en compagnie des peintres Claude Rameau (1876 – 1955) et Henry Déziré (1875 – 1965) goûtant aux joies de la peinture en plein air et de la libre expression picturale, loin des courants et des conventions d’écoles. C’est en 1902 que Louis Charlot découvre le village d’Uchon où il s’installera jusqu’à sa mort. Sa facture très impressionniste, ses sujets et compositions rappellent les œuvres de Pissarro mais surtout celles de Cézanne. Vers 1905, sa palette s’enrichit des pigments purs chers aux « Fauves » rendant ses œuvres très lumineuses, flamboyantes. Charlot est qualifié par Guillaume Apollinaire en 1913, de « peintre cézannien des paysans ». (extrait publié dans la revue ventsdumorvan).

Un lieu d'exception pour trouver l'inspiration.

Sport Nature
Les amateurs de nature et de sport pourront apprécier le site du chaos granitique du Carnaval, les voies celtiques, le Temple des Mille Bouddhas, l'Eglise du Rocher, les sentiers de randonnées, de VTT et une piste de vol libre pour parapentes et deltaplanes. 


Patrimoine
Le site de Permaforêt est surnommé "le Rocher de l'Escargot". On trouve de nombreux rochers atypiques et une barrière rocheuse unique en son genre. 

La maison forestière se trouve au milieu d'un massif forestier naturel, sur les versants Nord-Ouest de la colline d'Uchon. La maison et la grange ont appartenu à la même famille pendant plusieurs générations, dont l'activité paysanne a accompagné leurs habitants jusqu'au milieu du XXème siècle. Puis le site a été vendu comme maison secondaire avant de tomber à l'abandon. 

Nous aspirons à redonner vie à ce lieu dans lequel la nature a repris ses droits.