RECHERCHES

Les recherches expérimentales
Phytosociologie appliquée, paraculture et mycogardening.

Je m'inspire de la phytosociologie et de la phénologie appliquées aux principes de la permaculture pour comprendre les espèces naturellement adaptées à chaque terrain et leurs comportements. Les plantes bio-indicatrices et les champignons bio-indicateurs sont des atouts de compréhension essentiels sur les conditions de vie d'un milieu, la sociabilité des organismes vivants, et sur la levée de dormance des graines et des spores. Je m'intéresse aussi à la neurobiologie végétale et à l'épigénétique pour approfondir les conditions d'adaptation des organismes vivants et leur intelligence, notamment chez les plantes et le mycélium. 

Les recherches :

_ Observer le biotope sauvage des espèces comestibles en France
_ Planter une forêt jardin
Inventorier les ressources sauvages comestibles sur le site
_ Expérimenter la paraculture en milieu tempéré
_ Expérimenter la culture vivante de champignons en milieu forestier,
et favoriser les ponts mycorhiziens des basidiomycètes entre les ligneux et les fruitiers.
_ Etudier les conditions de levée de dormance et de dissémination des graines et des spores.
_ Régénérer le biotope sauvage des abeilles et des poules.
_ Régénérer la biodiversité sauvage des écosystèmes cultivés.
_ Concevoir des designs écocentrés.
_ Partager les connaissances (le blog permaforet.blogspot.fr)
_ Vivre en forêt (le blog la vie en foret).











<< Cultiver des plantes sauvages, sans les domestiquer >>

L'aménagement de la forêt jardin permet de diversifier la biodiversité spontanée du site. Et favorise la multiplication des denrées alimentaires existantes ou en dormance dans les écotones entre la clairière et la lisière forestière. 
La culture spontanée concerne des fruits, des légumes, des aromates, des plantes médicinales et des champignons. La plante comestible est directement cultivée dans le milieu sauvage où elle pousse spontanément, sans chercher à être domestiquée. Pour cela, il est nécessaire de comprendre la physiologie de la plante et la biodiversité de son écosystème.

_ On favorise la création de micro-biotopes pour encourager la biodiversité de la fruticée sauvage.
_ On optimise la multiplication et le semis spontané des plantes et des champignons.

_ On cherche à optimiser les conditions naturelles du milieu pour favoriser la santé et la fertilité des arbres fruitiers, des légumes, des aromates et des champignons comestibles et médicinaux
_ On développe des itinéraires techniques, conformément aux aptitudes physiologiques et aux comportements sociologiques des organismes vivants. 

On récolte la partie comestible en préservant la régénération de la plante dans son milieu naturel. 





<< Réintroduire les variétés domestiques dans leur milieu naturel >>

Une autre partie de l'expérimentation consiste à réintégrer les plantes cultivées, dites domestiquées, dans leur milieu sauvage pour régénérer leur intégrité et leur viabilité écologique. L'expérience de naturalisation soulèvera des questions à propos des facultés d'adaptation des plantes et sur le réveil, la dormance ou l'inhibition de facteurs épigénétiques.







<< Régénérer la biodiversité des écosystèmes cultivés >>

Nous proposons des 
formations de design pour forêt jardin pour accompagner les personnes souhaitant expérimenter la régénération de biotopes comestibles sur leur terrain. Nous travaillons à transmettre des techniques de designs écosystémiques qui intègrent les activités humaines dans un biotope vivant et dynamique. L'humain fait partie de l'écosystème, au même titre qu'un autre animal, mais il n'est pas le centre de conception (écocentré VS anthropocentré). L'ingénierie consiste à imaginer des activités humaines, des outils de culture et des techniques de cueillette écocentrés, basés sur les besoins des organismes vivants, tout en respectant l'ergonomie du corps humain. On développe une diversité d'activités du site en fonction des potentiels écologiques du milieu. Les activités humaines sont intégrées aux processus naturels du site

Nous invitons les paraculteurs et les paracultrices à s’interroger sur la place de l'Homme dans la Nature, sur les rôles écologiques d'homo sapiens et sur la qualité nutritionnelle des plantes sauvages dans l'alimentation humaine. 









Recherche expérimentale

Je m'inspire de la phytosociologie et de la phénologie appliquées aux principes de la permaculture pour comprendre les espèces naturellement adaptées à chaque terrain et leurs comportements. Les plantes bio-indicatrices et les champignons bio-indicateurs sont des atouts de compréhension essentiels sur les conditions de vie d'un milieu, la sociabilité des organismes vivants, et sur la levée de dormance des graines et des spores. Je m'intéresse aussi à la neurobiologie végétale et à l'épigénétique pour approfondir les conditions d'adaptation des organismes vivants et leur intelligence, notamment chez les plantes et le mycélium. 


Le travail de recherche consiste à:

_ observer
 le biotope sauvage des fruits, des légumes, des champignons et des abeilles.
- conception d'indices de biodiversité écosystémique et d'outils de diagnostic pour forêt jardin.
_ observer la phénologie de dissémination et de dispersion des graines et des spores. (+ itinéraires et corridors écologiques)
- observer la phénologie écosystémique d'un biotope
- expérimenter la paraculture en milieu tempéré.
_ expérimenter le mycogardening en milieu forestier.
_ observer les ponts mycorhiziens entre ligneux et fruitiers.
_ observer le biotope sauvage des abeilles forestières et des ruches sauvages
_ créer des designs écosystémiques pour les forêts jardins.
_ créer un site 90% biodégradable et recyclable grâce au mycocompostage.
_ créer une base de données mycophytosociologique.
_ collaborer à des projets de recherches.

Le travail d'expérimentation consiste à régénérer le biotope sauvage des espèces comestibles, sur la base des interactions entre les organismes vivants qui partagent le même milieu. 

Je propose des designs écosystémiques évolutifs qui régénèrent la biodiversité fidèle des plantes cultivées en recréant les conditions favorables à leur vie, leur autonomie et leur synergie avec les autres plantes, les animaux et les champignons. 

Permaforêt est un site pilote en France pour expérimenter la paraculture et le mycogardening en milieu forestier, le compagnonnage avec les champignons.


Sous-pages (2) : PARACULTURE RUCHER
Comments