MYCOGARDENING
















LE MYCOGARDENING c'est cultiver des fruits et des légumes en compagnonnage avec les champignons. Le compagnonnage avec les champignons est un domaine d'expérimentation pilote à Permaforêt.
























Le compagnonnage avec les champignons 



En favorisant les conditions naturelles du site, le réseau fongique se développe dans la forêt jardin ainsi que la biodiversité des souches de champignons.  Nous cultivons des champignons en milieu forestier, de manière vivante, grâce à la dissémination et la mycorhization spontanées (paraculture)J'étudie les spécificités socio-écologiques des champignons avec les plantes, les animaux et les éléments naturels pour comprendre les caractères bio-indicateurs des champignons (mycosociologie). Nous observons les conditions de levée de dormance des spores des champignons et des "fructifications" des carpophores dans leur milieu naturel. Ainsi, je peux expérimenter des associations de plantes avec des champignons pour optimiser les tolérances à la sécheresse, au gel, à l'érosion, à l'humidité, pour leurs propriétés hydratantes, régénératrices cellulaires, médicinales... c'est un nouveau domaine où toutes les possibilités restent à découvrir. 


Je m'intéresse particulièrement aux ponts mycorhiziens potentiels entre les arbres ligneux et les arbres fruitiers sauvages. Ainsi qu'aux propriétés médicinales des enzymes fongiques. Je travaille aussi avec les mycorhizes et les micro-organismes EMs, dits "micro-organismes efficaces". Les lichens sont aussi des organismes avec lesquels je cultive. Ils ont des propriétés absolument étonnantes, notamment dans les situations extrêmophiles.

Nous expérimentons des collaborations avec des animaux mycophiles de la forêt (escargots, limaces, fourmis, abeilles, frelons, campagnol, écureuil, loire, blaireau...).  Nous collaborons avec le mycélium sans domestiquer les souches, qui restent sauvages et locales. J

J'observe les relations entre les hyménoptères, notamment les abeilles, les frelons et les fourmis, avec les champignons. Je participe à la collecte d'informations du programme Bee friendly avec Paul Stamets. Un des projets est l'élaboration d'une mycoruche (travail collaboratif avec plusieurs partenaires en cours).



Les autres applications du mycogardening sont la restauration de sols forestiers, la dépollution des eaux usées et la mycodigestion de la matière organique. Nous travaillons à l'élaboration d'un site à 90% biodégradable grâce à des mycocomposts.








Culture de champignons gourmets et médicinaux sur buttes et terrasses... 

_ par dissémination (vent, gastéropodes, insectes, mammifères)
_ par sporée
_ par inoculation de brf 
_ par imbibition de bois
_ par infusion ou pulvérisation
_ par empreinte de mycélium
_ par multiplication de mycélium 
_ par mycorhization avec des arbres ligneux
_ par ponts mycorhiziens avec des arbres fruitiers (processus expérimental).






formation mycogardening
Comments